1 jour, 1 livre : Agnès Ledig

Publié le par annemarieB.

1 jour, 1 livre : Agnès Ledig

Je venais de terminer Juste avant le bonheur (Prix Maison de la presse 2013) d'Agnès Ledig que j'étais déjà "emballée" par l'auteur. Son écriture fluide, les dialogues des personnages rendant le récit vivant, joyeux, curieux,suivi d'un un happy-end, malgré un passage douloureux ( j'y suis allée de ma petite larme), mais on peut dire que le malheur - et perdre son enfant n'est-il pas le pire pour une mère - n'a pas le dernier mot puisqu'il arrive, même si c'est

Juste avant le bonheur !

Puis j'ai eu l'occasion d'avoir entre les mains Pars avec lui.....je me suis plongée dedans avec délice :
Il y a Roméo, pompier professionnel qui chute très gravement en sauvant la vie d'un enfant.
Il y a Juliette, l'infirmière du service de réa où il va tenter de recoller les mille morceaux de son corps et de son coeur
Ils souffrent tous les deux. Roméo de ne plus pouvoir s'occuper de Vanessa, sa petite soeur adolescente, rebelle et fragile. Juliette, d'éprouver des difficultés à concevoir un enfant, dont le désir est plus fort que tout, malgré un compagnon humiliant et violent.
Il y a aussi Guillaume, un collègue infirmier en quête d'équilibre. Et puis Malou, la grand-mère de Juliette, qui, à quatre-vingt-quatre ans, ne croit plus au hasard depuis bien longtemps.


Cette histoire où les protagonistes, se rencontrent, se retrouvent, s'évitent, sans jamais se perdre, se retiennent d'exprimer m'a fait plonger dans la mienne, par rapport à celle de Juliette, à part que je ne suis pas infirmière mais que j'ai vécu sa situation - sans violence- mais phagocitée par un être, gentil, charmant, effacé aux yeux des autres, s'est révélé un prédateur, manipulateur pendant des années et comme Juliette je ne voyais rien, je pensais aussi que "ça" s'arrangerait, et il a fallu le "déclic" pour comprendre que j'avais été à la merci d'un pervers narcissique, faisant le vide autour de moi, devenant malsain dans nos relations toujours en me laissant croire que j'étais la clé de voute du couple, alors qu'il avait pris possession de mes pensées et m'amenait à exécuter ses désirs avec des airs de chien battu.....oh que j'ai compris l'aliénation de Juliette, que j'ai souffert avec elle pour "sauter le pas", pour lacher prise et repartir à nouveau !


Ce roman est une histoire de vie où des personnages d'une extrême vérité cherchent à se délivrer d'un passé douloureux, trouvent dans le présent et les liens humains les remèdes aux peines de l'existence, et nous enseignent qu'être heureux, c'est regarder où l'on va, et non d'où l'on vient.
Dont acte !
 

1 jour, 1 livre : Agnès Ledig

Par contre, je regrette sincèrement d'avoir succomber à vouloir lire
100 ans c'est passé si vite de Gisèle Casadesus, une grande dame de theâtre et de cinéma que j'apprécie beaucoup, mais pour moi c'est LE livre inutile qui n'apporte rien, seulement de confirmer que la petite Gisèle n'a eu que de bonnes fées au-dessus de son berceau, de beaux rôles, de belles rencontres...mais que de le raconter (en ordre alphabétique) est ininteressant !
Dommage

Publié dans J'ai lu pour vous

Commenter cet article

paul 14/07/2015 12:29

J'ai lu ce livre il est super !

Bernieshoot 19/04/2015 10:39

Chacun son domaine et à vouloir tout faire on ne fait rien de bien

annemarieB 19/04/2015 09:39

Il faut laisser aux comédiens la comédie, aux chanteurs la chanson et aux écrivains l'écriture......
Merci de ton passage et de tes commentaires pertinents.
A bientôt

PLK de Noétique 19/04/2015 09:26

Bonjour, j'aime aussi beaucoup Gisèle Casadesus qui est une personne formidable. Donc je te suis, je ne lirais pas ce livre malgré tout. En revanche, Anne Leydig, surement même si ce genre de livre est très douloureux.

Catherine D 17/04/2015 21:31

Je le lirai sans doute...
Oui perdre un enfant est très dur, et là pas question d'effacer le passé!

annemarieB 19/04/2015 09:40

C'est quand même un livre plein d'espoir......
Merci Catherine

Mélissa 17/04/2015 19:07

J'ai beaucoup aimé Juste avant le bonheur et j'ai rencontré Agnès Ledig au salon du livre de Paris l'année dernière, elle est simple et très abordable.
J'avais lu d'elle aussi Marie d'en haut que j'avais adoré !
Bisous.

annemarieB 19/04/2015 09:40

Il me semble que j'ai aussi lu Marie d'en haut....mais j'en lis tellement :-(
Bises Mel

michelle 17/04/2015 17:06

merci pour tes conseils sur ces livres. bon week end Anne Marie

annemarieB 19/04/2015 09:41

Merci de ton passage Michelle.
Je t'embrasse