Cabu et Wolinski à La Rochelle

Publié le par annemarieB.

Non ce n'est pas une boutade !

Non ce n'est pas une boutade !

Vous ne rêvez pas et je ne suis pas tombée sur la tête...


Il y a 3 tours sur le port de La Rochelle


La Tour Saint Nicolas :

Erigée entre 1345 et 1376, pour protéger le vieux port de La Rochelle.

L'ouvrage est si imposant que les fondations constituées de pieux de bois plantés dans la vase n'ont pas suffi à le maintenir d'aplomb : il présente aujourd'hui une inclinaison perceptible à l'œil nu !

La tour St-Nicolas a tour à tour servi de prison et de logis royal.

On y a aujourd'hui installé un musée, et sa visite est un véritable jeu de piste entre les diverses pièces et escaliers ardus.(source Visiter La Rochelle)

La Tour de la Chaîne
Pour condamner l'accès au port, une chaîne était jadis tendue entre la tour Saint-Nicolas et cette tour, d'où son nom : tour de la Chaîne. On y percevait également les taxes et droits d'accès. (source Visiter La Rochelle)

Et la 3eme : la Tour de La Lanterne ou Tour des 4 Sergents (ma préférée)
Point de repère pour la navigation, elle combine phare et amer pour la navigation.

Réputée pour être le plus vieux phare de la côte atlantique (1445-1476)
C'est la plus haute des 3, elle culmine à 75 mètres.
(source Visiter La Rochelle)

En février dernier, cette dernière a été l'objet d'une restauration totale...la voici toute "hérissée" d'échafaudages !

 

En février 2015 et quelques mois plus tard.
En février 2015 et quelques mois plus tard.

En février 2015 et quelques mois plus tard.

Il y a quelques jours je lis qu'au cours de la restauration de la tour des gargouilles se sont trouvées transformées, en Cabu et Wolinski.

Lors de la rénovation de la Tour de la Lanterne située à La Rochelle, Philippe Villeneuve, responsable du chantier, architecte en chef des monuments historiques, a décidé de rendre hommage, à sa façon, aux deux dessinateurs de Charlie Hebdo, tué lors des attentats de janvier dernier.

Deux figures emblématiques

Lunettes rondes posées sur le nez, coupe de cheveux reconnaissable et crayon coincé sur l'oreille derrière l'oreille... La gargouille de Cabu trône du côté nord-est de la tour. A l'opposé, au sud-ouest du monument, le visage de Wolinski est représenté, cette fois-ci entouré de deux femmes nues qui l'accompagneront à jamais. Deux représentations fidèles à l'image que Philippe Villeneuve, comme beaucoup de Français, en avait des artistes.

Une surprise

"Après l'attentat du 7 janvier, Philippe Villeneuve (le responsable du chantier, architecte en chef des monuments historiques) a eu l'idée de ces emblèmes sur ce bâtiment qui a autrefois servi de lieu de privation de liberté ( ndlr : une référence aux quatre sergents accusés de conspiration sous la Restauration qui y ont été enfermés avant d'être guillotinés en 1822) pour leur rendre hommage, ainsi qu'à tous les artistes menacés dans le monde", a expliqué Frédéric Henri, administrateur adjoint des tours de La Rochelle au sein du Centre des monuments nationaux.

"Il n'en a parlé à personne mais une fois qu'il a les dévoilées, personne n'a été contre".
(inspiré de l'article de M6 info)

Gageons que, hormis l'hommage rendu par le "relooking" de ces nouvelles gargouilles, elles vont susciter un nouvel intérêt de visite et engouement photographique !

 

 

Cabu et Wolinski à La Rochelle

Publié dans Embarquement immédiat

Commenter cet article

yannn 17/10/2015 12:28

Tu as bien fait de me signaler cette troisième tour.
Sans toi, la tour te ses gargouilles je les zappait complétement.
A tantôt. yann.

Lotus 16/10/2015 20:01

Merci pour ces renseignements