Dirty Dancing et L'hymne à la joie...yes !!!!!

Publié le par annemarieB.

Dirty Dancing et L'hymne à la joie...yes !!!!!

Je n'arrive pas à comprendre, comment moi, fan inconditionnelle de tout ce qui est musique, chorégraphies, comédies musicales j'ai pu laissé passer Dirty Dancing ?
Il a fallu que je trouve une vidéo du final : Time of my Life pour que je sois conquise par ce film.
Ce n'est certainement pas un "monument cinématographique", mais bon l'ensemble est plaisant et à l'époque Patrick Swayze  (décédé en 2009) était le beau gosse de service,  le rôle de Johnny le rebelle lui allait à merveille !
Quant à sa partenaire, Jennifer Grey, dite "bébé", son joli minois, et son "porté final" ont largement contribué au succès du film.
Certes, l'histoire est un peu le remake de la belle petite fille éprise d'un garçon non issu de sa classe sociale, mais ne dit-on pas que la musique rend tout possible ?
Et pourtant, même si ils jouent et dansent divinement bien, ces deux-là étaient comme chien et chat sur le plateau....

Patrick trouvait sa partenaire immature et idiote et elle le trouvait peu coopérant.....au point qu'il ne voulait pas prononcer la phrase culte du film " on ne laisse pas Bébé dans un coin", et au vu de la sensualité qu'ils dégagent ces deux-là, on se dit soit qu'ils se sont apprivoisés au fil du tournage, soit se sont d'excellents comédiens !
Il n'empêche que le succès viendra surtout de la bande originale interprétée par
Bill Medley et Jenni­fer Warnes, musique ultra sexy sur laquelle les protagonistes donnent tout ce qui est de meilleur en eux et c'est pour cela que je regarde ce film quand j'ai besoin d'un petit coup de soleil !
C'est un bon remède n'est-ce pas ?
 

Dirty Dancing (final Johnny et Bébé)

Dans un autre registre, aussi musical et soudain, je suis une admiratrice des "flash-mob" et sans rien ajouter, je regarde celui-là en boucle.
Surprenant, comment  Ode à la joie — appelée également Hymne à la joie, poème de Von Schiller écrit en 1785 est devenu célèbre par Beethoven qui en fait son final du quatrième et dernier mouvement de la 9e Symphonie qui deviendra l'hymne officiel de l'Union européenne.

Regardez surtout la joie dans les yeux des gosses.....ça fait du bien, non ?

La paix et  la fraternité peuvent-elles se trouver dans la musique, ce serait mieux que des conférences interminables et stériles menées par des gens incomptétents.

 

Dirty Dancing et L'hymne à la joie...yes !!!!!

Publié dans Musique, danse

Commenter cet article