Manger, dormir en Picardie

Publié le par Amaryves

Continuons le récit de notre balade en pays laonnois...

Pour la petite anglaise, pas de difficulté pour lui remplir le réservoir, il suffisait de s'arrêter à la pompe, pour le repos tourner la clé de contact dans l'autre sens. Pour le pilote et sa co-pilote, ce n'était pas le même régime.
Il fallait du "bon repos" et de la "bonne nourriture".
Je dois reconnaître que nous avons mis le doigt plutôt les pieds et les papilles aux bons endroits.....

Le repos s'est situé à Martigny-Courpierre, chez France et Eric, dans une délicieuse chambre d'hôtes baptisée "Près du Tilleul" mais qui aurait pu également s'appeler "La Maison Bleue".
France, institutrice jeune retraitée et Eric, instit' ont donné à cette ancienne ferme située sur le trop tristement célèbre "chemin des dames", un cachet, une âme, une douceur hors du commun.
Que d'attention dès l'arrivée : une bouteille de cidre frais, dégustée au jardin, une chambre , 1 seule selon leur désir (4 couchages possibles), pour chouchouter leurs hôtes et ne pas tomber dans le bussiness, décorée  d'objets de récupération inattendus, surprenants, (nous leur avons "piqué" des idées.. chuuuttt), un jardin qu'on peut qualifier d'extraordinaire, où se mèlent arbres fruitiers, légumes,  petits fruits, fleurs.
Quand arrive l'heure du dodo, c'est le silence qui nous berce, et le chant des oiseaux sonne le réveil. Vint la découverte du petit-déjeuner :  dressé sur des sets brodés,  la vaisselle raffinée est remplie de douceurs : confitures rhubarbe-banane, fraise-groseille, miel, petits sablés à l'amande, pain aux céréales, croissants jus d'orange, yaourts maison, choix de thés et le dimanche l'incontournable tarte au sucre du Nord ( voir photo).
Pincez-nous, c'est le rêve......
Et comme la jolie et souriante hotesse a plus d'une qualité dans son sac, je peux vous dire qu'en peu de temps, nous avons appris l'histoire de la région, des monuments, des us et coutumes.
Faute de disponibilité à consacrer au tourisme pur, il est certain que ces 2 là nous verrons pousser le portail bleu dans peu de temps !!!!

 

 

Que manger et où manger à Laon ?


L'exposition des voitures se faisant Place de l'Hôtel de Ville, dans la cité médiévale, bien nous en a pris de parcourir les petites rues.
Poussant la porte de l'Estaminet Saint-Jean, nous faisons là un petit retour en arrière : un vrai musée d'affiches anciennes, de plaques émaillées, d'objets désuets, de jeux picards..... ici pas de coca, seule la limonade artisanale à droit de cité, les bières pression ou bouteilles aux noms évocateurs : la Sans-culotte, la Choulette, la Rouge flamande et pour rassasier une "petite faim" ( et oui,  si fatiguée que l'appétit faisait défaut), je me suis retrouvée avec une assiette composée par le Chef : tarte aux poireaux, goyère au Maroilles, tatin de boudin noir, salade, frites fraîches - cédées à Lorgnon-mignon qui lui, s'est "tapée" une andouillete à la moutarde, je  ne vous raconte pas.......(il avait faim lui !!)
Pour faire couler tout cela, j'ai trouvé une petite place pour une  coupe glacée biscuits- roses, yaourt, rhubarbe..... café-bistouille ( petit verre de genièvre ouppps) offert par le patron, sachez qu'après cela, ne restait plus qu'à rallier "Près du Tilleul" pour y rejoindre Morphée et ses grands bras....

Commenter cet article

Marie+d'en+haut 08/06/2009 10:44

Me revoilà ! Je disais donc...
... que la Picardie a bien des tours dans son sac. Moi, cela me donne envie de Picardie (Picardie, oh ouuuuuiiiii!!!).
Car enfin, je suis provençale de souche, mais Picarde de naissance (à l'hôpital des Jockeys de Chantilly, s'il vous plaît). Alors moi, je dis : vive la ficelle picarde, le gâteau battu, la crème chantilly, les sorbets aux fruits rouge, la tarte au Maroille, le pétillant de rhubarbe... etc etc... des bises bien pluvieuses de la Marie d'en Haut

Amaryves 08/06/2009 11:09


C'est pour ça que tu es toute menue ( naître chez les jockeys!!!), je m'en vais te faire une tarte au Maroilles , j'en ai 1kg, et un gros pot de crème de Maroilles toujours  pour faire fondre
sur les pdt du jardin.. hummmm.
En bas c'est le déluge aussi, bizzz


Marie+d'en+haut 08/06/2009 10:41

Rrrooo, qu'ai-je fait? Mon post n'apparaît pas... Mmmmmh, mauvaise manip - pas encore bien réveillée ce matin, visiblement. Vais me faire un petit café de ce pas.

Marie+d'en+haut 08/06/2009 10:39

Moi aussi j'aurais bien une p'tite envie de Picardie (pircardie, oh ouuuiiiiii!!). Car enfin, je suis provençale de souche, mais picarde de naissance (hôpital des Jockeys de Chantilly et oui... cela ne s'invente pas). Vive la tarte au Maroille, le gâteau battu, la crème chantilly et la ficelle picarde !!! bisebise bien pluvieuses de la Marie d'en haut

bloga2 08/06/2009 09:26

C'est vraiment super ! ça me donne des fourmis dans les arpions....
Et si vous vous lanciez dans la rédaction d'un guide touristique ? je souscris tout de suite .

mariecuisine 07/06/2009 12:11

Ben, quel joli voyage!!Il y avait longtemps qu'on n'avait pas eu de tes nouvelles,celles qui me font rêver...Bravo pour ce joli récit,je te souhaite un excellent dimanche!!!!

Amaryves 07/06/2009 12:20


Merci petite Marie.


Didier-85 06/06/2009 23:37

Je vois que vous avez fait une belle et "bonne" balade ! racontée avec cette faconde en plus, un vrai régal !

PP&G 06/06/2009 21:44

Que de belles photos, j'imagine que cette virée a dû être fabuleuse!

Amaryves 06/06/2009 22:15


....  3 jours intenses d'émotions, de chaleur et de bonheur, à réitérer.....