Carpaccio d'ananas, riz au lait coco

Publié le par Amaryves

Le plaisir d'avoir ses enfants en week-end ou en vacances, réside dans le fait que chacun à un moment impossible à déterminer, va éprouver des envies régressives. Incapable d'expliquer ce comportement, si ce n'est  l'atmosphère de la maison, la détente corps et esprit provoquée par cette période de "zenitude" familiale. Au lieu de se plonger dans des analyses freudiennes voire doltoniennes ( et non daltoniennes, je vois clair...), l'urgence dicte de se précipiter en cuisine et d'exécuter rapidement afin d' éviter des traumatismes irréversibles chez mes pauvres bambins ( euh, de grands bambins maintenant !!!)

Lorgnon-junior 1 avait donc des grosses bouffées de riz au lait ce jour là, et il faut bien dire que ce n'était pas au programme, vu qu'un bel ananas finissait de murir au cellier : acheté vert, j'ai osé faire une expérience, le faire murir at home, bingo, ça marche, son parfum me rappelant chaque jour que je devais lui "tailler le plumet" sans attendre.

Cruel dilemme...... sauf, sauf  si un mariage des 2 dans une débauche (n'ayons pas peur des mots) de parfums exotiques était envisageable. Un petit tour dans ma petite tête ( tout est petit chez moi)... et voilà pour la plus grande joie de tous :

CARPACCIO D'ANANAS, RIZ AU LAIT DE COCO, sirop au poivre de Penja
 
Prener un bel ananas, à l'aide d'un couteau bien pointu, éplucher le, enlever les yeux ( j'adore enlever les yeux des ananas*).
Oter lui le coeur** , ce n'est pas facile, enfoncer le couteau jusqu'à la moitié et tourner le autour de la partie fibreuse, répéter l'opération en retournant le fruit, vous allez rejoindre la partie déjà décollée, et hop voilà, à l'aide d'un couteau  large, tailler des tranches les plus fines possible : pas évident mais on y arrive.



Le plus difficile est fait. Si l'ananas n'est pas assez sucré ajoutez en, filmez et conserver au frais le temps de la préparation du riz. qui est ICI

Répartir le riz dans des ramequins, ou des cercles individuels ( je n'ai pas fait et j'ai eu tort, le riz  ne se démoulant pas très bien), mettre à refroidir.

Montage de l'assiette : répartir le carpaccio d'ananas en rosace, démouler le riz au milieu, arroser d'un léger filet de sirop de poivre de Penja ( si vous n'avez pas, vous pouvez en faire : 100gr d'eau, 100gr de sucre, du poivre noir écrasé au moulin, laisser infuser).

 

Décorer à votre convenance, déguster frais: toutes les saveurs vont faire en bouche un cocktail détonnant !!!!


* Non je n'exerce pas en chirurgie

** Non je ne suis pas sadique.. !!!!



Commenter cet article

mariellen 29/07/2009 10:18

pas facile de découper un ananas en tranches fines, un couteau électrique, ça aide, et j'adore tes papotages... à bientôt car je reviendrai, je viens de m'abonner ... bonne journée

Amaryves 29/07/2009 16:02


Merci à toi... C'est très gentiL
Je m'abonne aussi, ben normal ;-))


Didier-85 15/07/2009 10:32

Belles photos !!!! Miam miam !!!